L'ÉQUIPE

 
 
 

Isabelle Florido

​conceptrice des projets

comédienne, adaptatrice en LSF

Isabelle Florido

Enfant de parents sourds, elle a pour langue maternelle la langue des signes. Le jour où elle pose les pieds sur un plateau de théâtre, c'est l'évidence, née de la pratique quotidienne d'une langue expressive, corporelle, théâtrale, où la syntaxe impose de construire mentalement des décors et de passer d'un personnage à un autre.

Son parcours est très éclectique : commedia dell’arte, manipulation de marionnettes, comédie musicale, Shakespeare dans le texte, théâtre contemporain, poésie dite ou signée. Elle a travaillé sous la direction, entre autres, de Thierry Bédard, Patrick Ellouz, Claire Lemichel, Sophie Lecarpentier, Benoît Lavigne, Nicolas Fagart, Lisa Pajon, Alain Kowalczyk, David Friszman, Jean-Christophe Chedotal, Géraldine Bourgue, Zaz Rosnet, ...et au cinéma, de Fabienne Godet, Anna da Palma, Pascal Luneau, Christophe Restiau...

Son exploration des potentialités théâtrales de la langue des signes, commencée en 2001, se poursuit depuis 17 ans avec Les Compagnons de Pierre Ménard, dont elle a pris la direction artistique.

En 2020, elle coécrit avec Achille Grimaud et crée, sous la direction de Marie-Charlotte Biais, Le petit garçon qui avait mangé trop d'olives, autofiction mêlée de fantastique.

En 2021, elle crée avec Olivier Gerbeaud, Les Zatipiks, succession de portraits d’enfants singuliers, en chanson et chansigne.

Elle chansigne depuis 2020 avec le coolectif Signes à l'oeil.

En 2021, elle signe la traduction LSF de Fille du Diable, de la Cie Ecouter Voir, dans lequel elle joue et chante.

En 2022, elle intègre le spectacle multilingue Café Ulysse de la Cie Caracol, qu'elle traduit en LSF et dans lequel elle joue dans 9 langues différentes.