LA TENTACIÓN

 

L'Equipe :

Mise en scène : Nicolas Fagart

Ecriture : Elodie Chamauret

Vidéo : Jérémie Scheidler

Univers sonore : Nils Malgoyre

​​​​Eléments plastiques : Jean-Marc Comby

Comédiens : Angèle Micaux, Xavier Tchili

 

Projet tentaculaire à géométrie variable

d'après La Tentation de Saint Antoine de Gustave Flaubert

IVe siècle après JC dans le désert égyptien : Antoine, ruminant les souvenirs trop vivaces de son passé, connaît à nouveau les tentations démoniaques : des visions de luxe, les séductions du pouvoir ou de la volupté le sollicitent…



Née de la rencontre avec un tableau de Bruegel et du souvenir des spectacles forains de la foire St-Romain à Rouen, La Tentation de Saint-Antoine est une œuvre inclassable, " l’œuvre de toute ma vie " dira Flaubert.



Roman protéiforme ? Poème cosmique en prose ? Pièce de théâtre impossible ? Opéra lyrique et flamboyant ? Tout à la fois. C’est peut-être même le premier scénario de l’histoire du cinéma, lui qui ne sera inventé que 50 ans plus tard ! Le scénario d’un film coréalisé par Cecil B. de Mille et Federico Fellini…



L’ouvrage est tellement hors norme, son adaptation à la scène a priori tellement inenvisageable, que paradoxalement tout semble permis.
Et c’est cette liberté qui m’a séduit.



Borges me disait encore hier qu’à tout bien considérer, La Tentación - à l’instar du bouclier de Dgian-ben-Dgian dont un côté représente toutes les guerres depuis l’invention des armes et l’autre, toutes les guerres jusqu’à la fin du monde – La Tentación, donc, pourrait bien contenir potentiellement toutes les œuvres d’art créées depuis la naissance de l’humanité et toutes celles qui seront encore créées jusqu’à sa fin. Sacré Jorge Luis, toujours aussi drôle.



Nicolas Fagart

Photos et vidéos des résidences sur le blog :​

Télécharger